affiche-invasion-of-the-saucer-men-1957-1

 

Genre : science-fiction
Année : 1957
Durée : 1h08

Synopsis : Un couple de jeunes gens, Johnny et Johan, occupés à flirter dans un coin tranquille. Un alien au faciès monstrueux se dirige vers le couple. Paniqué, Johnny démarre en trombe sa voiture et écrase l'alien. Mais La main de l'extraterrestre est toujours en vie et bien décidée à supprimer nos deux tourtereaux. 

La critique :

Attention, énorme nanar en perspective ! J'ai nommé Invasion of the Saucer-Men, réalisé par Edward L. Cahn en 1957. A l'origine, le film est l'adaptation d'une nouvelle de Paul W. Fairman, The Cosmic Frame. A juste titre, Invasion of the Saucer-Men est considéré comme l'un des plus mauvais films de toute l'histoire du cinéma, aux côtés de Turkish Star Wars, It Conquered the World et Plan 9 From Outer Space. Et croyez-moi sur parole, la réputation désastreuse de ce nanar en puissance est totalement justifiée. Derrière les effets spéciaux du film, on retrouve un certain Paul Blaisdell.
Certes, son nom ne doit pas vous évoquer grand-chose. Pourtant, cet homme est considéré comme une légende dans le cinéma bis.

En effet, le bonhomme avait la réputation de confectionner des costumes de monstres ou d'extraterrestres en une seule nuit avec les cartons de son grenier ! Les producteurs feront appel à lui pour superviser les effets spéciaux de nombreux nanars science-fictionnels : It Conquered the World (que j'ai déjà cité), L'Invasion Martienne, Not of this Earth, It ! The Terror from beyond Space, ou encore Voodoo Woman. A la fin des années 1950, Paul Blaisdell sombrera dans l'oubli et dans une profonde dépression. Mais ce n'est pas le sujet de cette chronique.
En l'occurrence, dans Invasion of the Saucer-Men, Paul Blaisdell fait appel à tout son talent (Oups...) pour confectionner des aliens aux tronches farfelues et improbables.

invasion-of-the-saucer-m-ii01-g

Essayez d'imaginer le croisement entre un chou-fleur aux yeux globuleux et un basset artésien, et vous obtenez une vision (cauchemardesque) de nos chers envahisseurs débarqués de la planète rouge... De toute façon, je vous renvoie aux photos de l'article... Fous rires garantis ! Pour le reste, le scénario brille surtout par sa vacuité et sa stupidité. Attention, SPOILERS ! 
Un jeune couple, Johnny et Joha, s'hasardant dans les bois, roulent sur un extraterrestre avec leur véhicule. Malgré ses graves blessures, il survit et sa main qui se détache de son corps commence à traquer les jeunes gens. Pendant ce temps, Joe, un vieil ivrogne entrepose le corps de l'Alien dans un réfrigérateur, mais des extraterrestres interviennent et le tuent.

Bon, résumons brièvement les hostilités : des extraterrestres moisis aux yeux globuleux, un vieux poivrot qui se fait assassiner par nos chers aliens et un jeune couple, Johnny et Joha, qui se demandent comment ils ont pu se fourrer dans une telle galère... Tout un programme ! Invasion of the Saucer-Men propose de nombreuses séquences stupides et risibles malgré elles.
Par exemple, comment ne pas citer cette séquence animalière où une vache s'attaque à l'un de nos envahisseurs ? Rassurez-vous, celui-ci, armé de griffes qui se rétractent, parviendra à vaincre l'animal !
Rien que pour cette scène, particulièrement fantaisiste (et le mot est faible !), Invasion of the Saucer-Men justifie son visionnage. 

 

ismtop101

 

Pourtant, à l'origine, Edward L. Cahn voulait tourner un film d'horreur. Mais les producteurs lui imposent de rajouter une dimension comique au long-métrage. Ceci dit, tous ces détails proviennent de diverses rumeurs autour du film. En effet, pour les amoureux du cinéma bis et de nanars, Invasion of the Saucer-Men constitue un cas assez étrange et particulier.
Certains exaltent le comique involontaire du film. D'autres prétendent qu'il s'agit purement d'une comédie science-fictionnelle et même d'une série Z à l'humour irrévérencieux et révolutionnaire. Mieux encore, Invasion of the Sauver-Men aurait même influencé certains réalisateurs, notamment Tim Burton pour Mars Attacks !

Pour l'anecdote, Tim Burton n'a jamais confirmé cette rumeur. En l'état, Invasion of the Saucer-Men s'adresse avant tout aux "nanardophiles". En l'occurrence, les défauts de cette série Z sont extrêmement nombreux. Je ne reviens pas sur les effets spéciaux et les costumes ridicules de nos aliens. Quant aux acteurs, ils sont unanimement mauvais et complètement à la ramasse.
Néanmoins, on retiendra surtout le montage hasardeux du film et son côté amateur. C'est par exemple le cas quand Edward L. Cahn nous refourgue quelques séquences animalières issues d'un documentaire sur la ferme et maladroitement insérées dans ce nanar science-fictionnel. Bref, un grand moment de solitude ou de rigolade (vous choisirez...) !

Côte: Nanar

sparklehorse2 Alice In Oliver