you're next

Genre : horreur, home invasion (interdit aux - 16 ans)
Année : 2013
Durée : 1h35

Synopsis : La famille Davison est réunie dans sa maison de campagne pour célébrer l’anniversaire de mariage des parents. Alors que chacun commence à laisser éclater ses frustrations et rancoeurs, la maison est prise d’assaut par un groupe de tueurs masqués. La réunion de famille tourne au jeu de massacre, les assaillants tentent de les supprimer un à un. Mais sous ses airs d’innocente petite amie, Erin va s’avérer pleine de ressources.

La critique :

Cela fait déjà plusieurs années, voire même plusieurs décennies, que le genre Home Invasion s'est peu à peu démocratisé au cinéma et/ou par le biais de la vidéo. Les remakes (relativement) récents de La dernière maison sur la gauche (Dennis Iliadis, 2009) et de Funny Games (Michael Haneke, 2008) ont à nouveau marqué les esprits. D'autres productions, plus discrètes, ont connu un certain succès par l'intermédiaire du direct-to-dvd (DTV). C'est par exemple le cas de The Collector et de sa suite, The Collection (Marcus Dunstan, 2009 et 2011), Haute Tension (Alexandre Aja, 2003), A l'intérieur (Alexandre Bustillo et Julien Maury, 2006), Mother's Day (lui aussi un remake, Darren Lynn Bousman, 2010), ou encore de Ils (David Moreau et Xavier Palud, 2005).

Vient également s'ajouter You'Re Next, réalisé par Adam Wigard en 2013. Le film a bénéficié d'une sortie dans les salles obscures et s'est fait connaître en multipliant les festivals, notamment Toronto, Sydney et surtout Gerardmer. Il obtient même plusieurs récompenses : meilleur film, meilleur scénario et le prix du public. You'Re Next est remarqué par les distributions Lions Gate qui décident de racheter les droits du film. Peu à peu, le long-métrage se taille une réputation auprès des spectateurs. 
Le film connaît un certain succès lors de son exploitation au cinéma. Reste à savoir si You'Re Next est bel et bien la claque annoncée. Réponse dans les lignes à venir... Mais la réponse est pour le moins mitigée. Quant à Adam Wigard, sa carrière débute au milieu des années 2000 avec plusieurs courts-métrages (plus ou moins) anonymes.

002

Dans les années 2010, il réalise plusieurs productions notoires (tout du moins par l'intermédiaire de la vidéo) : V/H/S et The ABCs of Death. La distribution de You'Re Next réunit Sharni Vinson, AJ Bowen, Amy Seimetz, Barbara Crampton, Wendy Glenn et Rob Moran. En l'occurrence, le scénario du film est à la fois classique et laconique. Attention, SPOILERS !
La famille Davison est réunie dans sa maison de campagne pour célébrer l’anniversaire de mariage des parents. Alors que chacun commence à laisser éclater ses frustrations et rancoeurs, la maison est prise d’assaut par un groupe de tueurs masqués. La réunion de famille tourne au jeu de massacre, les assaillants tentent de les supprimer un à un. Mais sous ses airs d’innocente petite amie, Erin va s’avérer pleine de ressources.

Premier constat : You'Re Next ne renouvelle aucunement le Home Invasion. Ici, tous les ingrédients du film d'horreur à l'ancienne (comprenez le slasher...) sont réunis pour provoquer (éventuellement) quelques sursauts de son siège : une demeure cossue et cloîtrée au beau milieu de nulle part, une forêt isolée et inquiétante, plusieurs personnes (de la même famille) bientôt assaillies par des individus masqués. La suite ? Une série de clichés et de lieux communs hélas habituels et peu éloquents.
Dès lors, You'Re Next n'aura de cesse de tourner (lamentablement) sur lui-même et d'expédier un scénario (encore une fois) conventionnel. Rien de bien génial ni d'exceptionnel pour ce thriller horrifique précédé d'une réputation sulfureuse. A ce script simpliste et parfois amphigourique, s'ajoutent de nombreuses maladresses.

21019841_20130716135229347

Si Sharni Vinson montre les crocs (ou plutôt le couteau) et se révèle plutôt à l'aise dans un rôle atypique (celui d'Erin), son personnage ne présente aucun intérêt. A l'image de ce renversement de situation qui intervient vers la moitié du film. La gentille midinette (en apparence) se transmute en "survivaliste", comme le claironne notre jeune héroïne à la complexion famélique, capable néanmoins de résister, d'assaillir et d'exterminer des agresseurs à contrario véloces, musculeux et corpulents.
A partir de là, Erin se transforme en une sorte de McGyver furibonde et vindicative. Hélas, le film a déjà déserté son script pour le moins imbécile. Pourquoi les assassins s'ingénient à poursuivre et à tuer les membres de la famille avec des arbalètes ? Pourquoi ne débarquent-ils pas tout simplement dans la maison avec des armes à feu ?

Dès lors, le long-métrage fait preuve d'une certaine espièglerie (à défaut d'ingéniosité) dans certaines séquences de poursuite (à défaut de tripailles). Néanmoins, rien de bien méchant ni de transcendant au final. Quant aux personnages qui entourent la fameuse Erin, eux aussi sont rapidement évincés par toute une série de rebondissements, la plupart du temps superflus, mais il faut bien remplir la courte durée du film (à peine une heure et 35 minutes de bobine).
Certes, force est de constater que l'on ne s'ennuie jamais. Toutefois, pour l'aspect gore, trash et sanguinaire, You'Re Next est prié de réviser sa copie. Seule l'originalité des masques (assez effrayants, il faut bien le dire) pourra éventuellement provoquer un semblant d'effroi. Bref, You're Next se suit avec un ennui poli. Un succès pour le moins incompréhensible.

Note : 08/20

sparklehorse2 Alice In Oliver