c'est arrivé près de chez vous

Genre : thriller, documenteur (interdit aux - 12 ans)
Année : 1992

Durée : 1h32

Synopsis : Faux documentaire où une équipe de journalistes suit Ben, un tueur, qui s'attaque plus particulièrement aux personnes âgées et aux personnes de classes moyennes. Peu à peu les journalistes vont prendre part aux crimes de Ben. 

La critique :

Certes, le grand public citera le nom de Benoît Poelvoorde pour plusieurs comédies populaires, notamment Les Randonneurs (Philippe Harel, 1997), Le Vélo (Ghislain Lambert, 2001), Podium (Yann Moix, 2004), Jean-Philippe (Laurent Tuel, 2006), Astérix aux Jeux Olympiques (Thomas Langmann, 2008), ou encore Les Randonneurs à Saint-Tropez (Philippe Harel, 2008). Mais avant de devenir un comique notoire, Benoît Poelvoorde se distingue dans le théâtre pour ses sketches et son univers pittoresque. C'est ainsi qu'il s'accointe et s'acoquine avec André Bonzel et Rémy Belveaux.
Ensemble, les trois comparses interprètent et réalisent L'Amant de Maman (1988), Pas de C4 pour Daniel Daniel (1989) et surtout C'est Arrivé Près de Chez Vous, sorti en 1992.

A l'origine, le long-métrage est à la fois une parodie et une adaptation cinématographique très inspirée par l'émission belge Strip-Tease. A l'époque du tournage de C'est Arrivé près de chez Vous, Benoît Poelvoorde et ses fidèles prosélytes sont encore des étudiants. A la base, C'est Arrivé près de chez Vous est conçu comme une gaudriole et n'est donc pas destiné à faire une longue carrière dans les salles ni en vidéo. Et pourtant... En l'espace de quelques mois, C'est Arrivé près de chez Vous va rapidement s'octroyer le statut de film culte.
Pour de nombreux fans de Benoît Poelvoorde, ce long-métrage constitue souvent la quintessence du comédien, alors au sommet de son art. Par ailleurs, à l'époque, Poelvoorde ne se prédestine pas vraiment à une carrière d'acteur. 

19172293

Pour des raisons de budget, le film sera intégralement tourné en noir et blanc. Les acteurs ? Eux aussi sont des amateurs qui acceptent de tourner gratuitement. Hormis Benoît Poelvoorde, la distribution du film réunit Rémy Belveaux, André Bonzel, Jenny Drye et Jacqueline Poelvoorde-Pappaert. La propre mère de Benoît Poelvoorde vient donc s'inviter aux inimitiés. Pour la petite anecdote, la maternelle ignore totalement le contenu et le concept du film.
Elle croit benoîtement à un reportage tourné par son fils. En outre, C'est Arrivé près de chez Vous sera victime de la censure, notamment pour son affiche, jugée trop érubescente. A l'origine, l'affiche du film montre un Benoît Poelvoorde tirant sur la tétine ensanglantée d'un enfant, mais l'acteur-réalisateur est sommé de minorer ses ardeurs.

La tétine est donc évincée au profit d'un dentier. Lors de sa diffusion sur la scène internationale, notamment aux Etats-Unis, le film est derechef sous l'égide de la censure. 
Ainsi, les séquences de viol et de parenticide sont purement retirées. Dans ce contexte, difficile de comprendre l'interdiction aux moins de 12 ans lors de la sortie du film en France. En l'occurrence, une interdiction aux moins de 16 ans n'aurait pas été usurpée. De surcroît, le film est accusé d'avoir inspiré les meurtres du tueur de Mouscron en 1992. Or, l'enquête policière permettra de disculper le long-métrage de telles calomnies.
Vous l'avez donc compris. 
Avec C'est Arrivé près de chez Vous, on tient un vrai film scandale, choc et polémique qui, par certaines analogies, appartient à la catégorie des shockumentaries. 

19172292

A l'instar de Mondo Cane, Cannibal Holocaust et autres Face à la MortC'est Arrivé près de chez Vous est lui aussi un "documenteur". La frontière entre le réel et le factice est ténue semblent nous dire Poelvoorde et sa bande d'histrions. Attention, SPOILERS ! Faux documentaire où une équipe de journalistes suit Ben, un tueur, qui s'attaque plus particulièrement aux personnes âgées et aux personnes de classes moyennes. Peu à peu les journalistes vont prendre part aux crimes de Ben.
Il est amusant aujourd'hui de noter l'immense tartufferie de la presse intellectuelle et spécialisée au sujet de C'est Arrivé près de chez Vous. Conspué, fustigé, honni et voué aux gémonies au moment de sa sortie, C'est Arrivé près de chez Vous est aujourd'hui adulé et encensé par ses anciens détracteurs. Un oxymore. 

Délicieusement amoral, le film de Benoît Poelvoorde a le mérite de présenter rapidement les animosités. Ainsi, la première séquence du film débute par une interview de Ben, un tueur à gage. Le film démarre donc sur une longue prose de Poelvoorde qui nous explique la méthode à appliquer pour immerger un cadavre. Attention à ne pas minorer certaines peccadilles ! Par exemple, les os des vieillards et des enfants étant plus poreux, il faut donc lester les dépouilles putrescentes de quatre à cinq fois leur poids sous peine de voir remonter le cadavre à la surface !
A contrario, les cadavres des nains sont plus aisés à noyer car les os sont beaucoup plus lourds. A
utant d'anecdotes morbides qui vont largement concourir à populariser le film au-delà de ses frontières. C'est Arrivé près de chez Vous oscille donc entre plusieurs registres : le shockumentary évidemment mais aussi le thriller et la comédie outrageante. 

4c9357cf42e54-600x338

Par certaines accointances, le film n'est pas évoquer le cinéma de papa (on pense parfois à Touchez pas au Grisbi et à Les Tontons Flingueurs) via certaines répliques outrecuidantes. Ainsi, les truculences de Benoît Poelvoorde, par ailleurs excellent dans le rôle de ce tueur en série, permettent d'euphémiser la noirceur du long-métrage, d'un cynisme total. "La violence est le fléau de notre société" déclame un Poelvoorde solennel devant la caméra. Et pourtant, le criminel ne manque pas d'assassiner tour à tour vieillards, familles et enfants sous le regard complice et béat de journalistes. 
Car c'est aussi cela le credo de C'est Arrivé près de chez Vous, à savoir cette diatribe des médias, du sensationnalisme et du voyeurisme. Sur ce dernier point, le film ne lésine pas sur les saynètes outrancières et extravagantes, à l'image de l'infanticide, du viol et de la fameuse séquence du petit Grégory.

Iconoclaste, trash, corrodant, incisif et violent, C'est Arrivé près de chez Vous rompt avec la morosité d'un cinéma beaucoup trop pudibond pour proposer, à l'inverse, un spectacle à la fois abject, condescendant et jubilatoire. Toutefois, le film n'est pas exempt de tout reproche. En l'état, difficile de croire à un vrai reportage tant le film s'apparente à une potacherie entre plusieurs potes un peu trop avinés. De surcroît, certaines gauloiseries sont un peu trop prononcées ("Je chiais la nuit, je chiais le jour, je chiais partout, je chiais toujours !"). Cependant, C'est Arrivé près de chez Vous est une production estudiantine qui n'a pas de réelles velléités artistiques.
Pourtant, plus de 25 ans après sa sortie, le film reste d'une étonnante actualité. En raison de son irrévérence, le long-métrage n'a pas usurpé son statut de film culte.

Note : 16/20

sparklehorse2 Alice In Oliver