it_the_terror_from_beyond_space_xlg

Genre : science-fiction
Année : 1958

Durée : 1h08

Synopsis : En janvier 1973. Une première expédition humaine, composée de dix cosmonautes, a rejoint la planète Mars et s'y est posée. Depuis, elle n'a plus donné signe de vie. Six mois plus tard, une nouvelle mission, commandée par le colonel Van Heusen, se rend à son tour sur la planète rouge. Elle y découvre le seul survivant du premier équipage, le colonel Edward Carruthers. Le chef de l'expédition semble bel et bien avoir assassiné tous ses coéquipiers...   

La critique :

Certes, le nom d'Edward L. Cahn ne doit pas vous évoquer grand-chose. Pourtant, le réalisateur, scénariste et producteur compte plus d'une centaine de films à son actif, la plupart étant des séries B impécunieuses et totalement méconnues dans nos contrées hexagonales. Si sa carrière cinématographique démarre à l'orée des années 1930 avec Homicide Squad (1931), Edward L. Cahn devra patienter jusqu'au milieu des années 1950 pour connaître enfin la consécration.
Enfin... Consécration... C'est un bien grand mot puisque le cinéaste est paradoxalement tancé, vitupéré et humilié pour avoir signé Invasion of the Saucer Men (1957), un film de science-fiction avec des extraterrestres bellicistes aux yeux globuleux et nantis de griffes acérées. Opportuniste, Edward L. Cahn profite de cette vague pessimiste et post-atomique soucieuse de la Guerre Froide et d'une éventuelle Troisième Guerre Mondiale.

Ainsi, Le Tueur au Cerveau Atomique (1955) et The She-Creature (1956) décrivent des personnages en déliquescence, entre autres, victimes de la radioactivité, un thème récurrent dans le cinéma d'horreur et de SF des années 1950. Considéré comme un honnête artisan du cinéma bis, Edward L. Cahn corrobore cet engouement pour des temps funestes et eschatologiques avec It ! The Terror From Beyond Space, sorti en 1958. L'air de rien, cette production fauchée comme les blés va influencer plusieurs générations de films et de cinéastes, et pas des moindres.
En effet, vingt et un an plus tard, Ridley Scott réalisera Alien : Le Huitième Passager, un long-métrage mélangeant savamment épouvante et science-fiction à travers l'odyssée spatiale du Nostromo, une sorte de cargo bientôt assailli par une créature xénomorphe.

It!TheTerrorFromBeyondSpace

Ridley Scott n'a jamais caché sa fascination pour les vieux films de SF et d'horreur des années 1950. Pour le scénario et la conception d'Alien : Le Huitième Passager, Ridley Scott et Dan O'Bannon citeront deux influences prépondérantes. La première se nomme La Planète des Vampires (Mario Bava, 1965), la seconde It ! The Terror From Beyond Space. Bon, autant l'annoncer de suite. Même si le premier Alien partage de nombreuses analogies avec le film d'Edward L. Cahn, la comparaison s'arrête bien là ! Néanmoins, It ! The Terror From Beyond Space justifie largement son visionnage, ne serait-ce que pour ses effets spéciaux joliment désuets.
Au moment de sa sortie, It ! The Terror From Beyond Space est plutôt bien accueilli par les spectateurs. Exempt son statut de film indépendant, le métrage parvient à susciter quelques cris d'orfraie dans les salles obscures.

La distribution du film réunit Marshall Thompson, Shirley Patterson, Kim Spalding, Ann Doran, Dabbs Greer, Paul Langton, Robert Bice, Richard Benedict et Ray Corrigan. L'alien belliqueux et anthropomorphe de It ! The Terror From Beyond Space est donc interprété par un certain Ray "Crash" Corrigan, un acteur de seconde zone qui a connu une certaine gloriole dans plusieurs westerns des années 1950. Quant à la créature du film, elle aussi est conçue par les soins d'un autre trublion du cinéma bis. Son nom ? Paul Blaisdell ! Derechef, son nom ne doit pas vous évoquer grand-chose.
Pourtant, cet histrion va créer et confectionner plusieurs monstres dolichocéphales pour le compte du cinéma de SF des années 1950. Par ailleurs, Paul Blaisdell a déjà collaboré avec Edward L. Cahn dans Invasion of the Saucer Men en échafaudant des extraterrestres pour le moins atypiques et fantaisistes. 

it_the_terror_from_beyond_space_3

A son actif, Paul Blaisdell peut s'enorgueillir d'autres créatures conçues (en une seule nuit) dans le fin fond de son grenier. Les amateurs de nanardises azimutées citeront aisément sa participation à It Conquered The World (Roger Corman, 1956), Teenagers From Outer Space (Tom Graeff, 1959), ou encore Day The World Ended (Roger Corman, 1955). Néanmoins entre deux créatures insolites, il lui arrivait parfois de réaliser des costumes et des accoutrements crédibles.
C'est par exemple le cas du monstre de It ! The Terror From Beyond Space. Attention, SPOILERS ! 
En janvier 1973. Une première expédition humaine, composée de dix cosmonautes, a rejoint la planète Mars et s'y est posée. Depuis, elle n'a plus donné signe de vie. Six mois plus tard, une nouvelle mission, commandée par le colonel Van Heusen, se rend à son tour sur la planète rouge.

Elle y découvre le seul survivant du premier équipage, le colonel Edward Carruthers. Le chef de l'expédition semble bel et bien avoir assassiné tous ses coéquipiers... La menace vient de Mars... Une thématique maintes et maintes fois pérorée par le cinéma de science-fiction des années 1950. Toutefois, le film d'Edward L. Cahn met en exergue une nouvelle thématique, celle de la peur de l'étranger capable de s'immiscer dans un aéropage de scientifiques, provoquant à la fois la mort et la désolation. Cette créature ne ressent ni la colère, ni la peur, ni la moindre once d'émotion.
Elle tue avant tout ceux qui ne lui sont pas semblables pour assurer sa propre survie. 
Il s'agit d'un organisme protéiforme, sagace et capable de se tapir dans les coursives d'un vaisseau spatial pour mieux appréhender ses proies. 

MV5BYTM4MzUzNjUtMDhlZS00NDkwLTgxZjgtY2NiY2M5ZDMyMDE5XkEyXkFqcGdeQXVyNTAyNDQ2NjI@

Ca ne vous rappelle pas un classique de l'horreur et de la science-fiction ? Vous l'avez donc compris. Sur la forme comme sur le fond, Alien : le huitième passager s'apparente bel et bien à un remake de It ! The Terror From Beyond Space. Dan O'Bannon et Ridley Scott n'ont donc rien inventé et ne font que psalmodier la vieille recette du cinéma de SF des années 1950. Toutefois, en dépit de ses thématiques et de son extraterrestre difforme, le film d'Edward L. Cahn n'est pas exempt de tout reproche. Si le long-métrage fonctionne comme une sorte de huis clos anxiogène, il a bien souffert du poids des années et brille essentiellement par son obsolescence.
De surcroît, l'alien guerroyeur reste l'attraction principale de It ! The Terror From Beyond Space et chipe, sans barguigner, la vedette au reste du casting, assez famélique en l'occurrence. D'une durée approximative de 70 minutes, It ! The Terror From Beyond Space contient néanmoins quelques longueurs superflues. En l'occurrence, difficile de se passionner pour les conversations absconses et sibyllines entre les scientifiques. En revanche, cette série B se montre beaucoup plus à son avantage lorsque le monstre apparaît, proposant même quelques séquences en stop-motion savamment troussées.
En l'état, It ! The Terror From Beyond Space ne séduira que les fans irréductibles d'un cinéma bis joliment suranné. Une autre époque en somme...

Note : 12/20

sparklehorse2 Alice In Oliver