channel zéro saison 3

 

Genre : horreur, gore, trash (interdit aux - 16 ans)

Année : 2017

Durée : 6 épisodes de 40 minutes

Synopsis : Alice et sa soeur Zoé sont deux jeunes femmes fraîchement débarquées dans une petite ville. De mystérieuses apparitions ont lieu dans le quartier de Butcher's Block. En cherchant à comprendre ce qui se passe, l'une d'elles va découvrir que quelque chose a pris les habitants pour proie.

La critique :

"La saison 3 de Channel Zero sera vraiment très différente des deux premières. Je dirais que c'est notre saison la plus surréaliste et la plus folle jusqu'à présent. Elle est très sombre et très étrange." Cette déclaration provient du scénariste et initiateur de la série Channel Zero, Nick Antosca, lors d'une interview au site Allociné publiée le 20 novembre 2017. Il n'aura fallu que quatre mois, avec la diffusion sur la chaîne Syfy en mars 2018, pour vérifier si, oui ou non, les intentions transparaissent finalement à l'écran. Au casting de cette nouvelle histoire, on trouve surtout la présence de l'acteur Rutger Hauer, entouré de comédiens abonnés aux petits rôles, comme Olivia Lucardi, aperçue portant des lunettes dans It Follows, et Holland Roden, surtout connue grâce à la série Teen Wolf.
Sur la forme, le principe ne change pas puisque le programme s'inspire toujours de Creepypastas, ces histoires effrayantes qui circulent sur le net. Pour cette saison 3, Nick Antosca adapte une nouvelle baptisée Search And Rescue Woods, écrite par Kelly Hammond. 

 

Season-3-Butcher-Block

 

Nous sommes à Garrett, une petite ville en apparence paisible du Michigan. C'est là que débarquent Alice Woods et sa soeur Zoé. En apparence, la première vient d'y trouver un travail d'aide sociale, et s'occupe de la seconde, qui a développé un comportement étrange. Mais, la vérité, c'est que les deux adolescentes ont fui leur maison natale après que leur mère ait soudainement eu un accès de folie meurtrière. Après l'avoir enfermée dans un asile, Alice a découvert que la schizophrénie dont souffrait sa génitrice était héréditaire. La jeune femme en sera atteinte à court ou long terme.
Quant à Zoé, elle en présente déjà des signes. 
C'est la raison pour laquelle les deux soeurs prennent un logement chez une vieille femme solitaire, qui demande un loyer peu onéreux. Dès son premier jour de travail, Alice découvre, par son collègue, les histoires étranges qui circulent sur la ville, et notamment au sujet du quartier de Butcher's Block, où de nombreuses personnes auraient disparu au cours des années, sans que jamais la police du coin ne cherche à faire la moindre enquête.

Beaucoup évoquent une forêt étrange, située à la sortie de ce quartier, où des évènements se seraient déroulés. Intriguée, Alice écoute tout ça sans y croire vraiment. Mais les choses changent quand la jeune femme se rend dans ce fameux quartier, voir une femme accusée de mauvais traitements sur sa petite fille. Alors qu'elle est sur place avec son collègue, Alice se retrouve enfermée et les deux occupantes des lieux disparaissent à leur tour. En les cherchant, elle croise un homme étrange. Il s'avérera que l'individu se nomme Joseph Peach, directeur d'une grosse entreprise qui produisait de la viande, et faisait vivre la ville. Lui et toute sa famille sont censés être morts dans les années 50.
C'est loin d'être le cas, et les Peach sont bien décidés à entraîner Alice et Zoé dans leur sombre univers.

channelzero-feat-480x279

Le premier épisode de cette saison 3 se déroule de manière plutôt calme, tout en posant les bases de ce qui va suivre. Après avoir vu deux amoureux massacrés par un nain difforme près d'une clairière, on découvre le portrait des deux soeurs. Mais, l'apparente tranquillité du début va progressivement faire place à un univers de véritable folie avec, au cœur de cette histoire, un étrange escalier trônant au milieu d'une forêt. Avant de le franchir, les deux sœurs vont, chacune, se voir proposer une aide de Joseph Peach. Ce dernier prétend pouvoir les guérir du mal qui les menace. Zoé est la première à céder, mais la jeune femme va rapidement découvrir que ce que lui a fait subir l'homme l'a profondément changée. Prise d'une forte envie de chair humaine ou animale, elle tente de résister en s'arrachant des morceaux de peau à la jambe qu'elle dévore goulûment.

La jeune femme se laissera, malgré tout, convaincre de pénétrer dans la maison de Peach, ou mène le fameux escalier. C'est là qu'Alice viendra la chercher. Contrairement à sa sœur, qui a fini par accepter la folie inévitable qui les guette toutes les deux, elle est prête à tout pour ne pas finir comme sa mère. C'est ce qui entraînera un basculement lors de l'avant dernier épisode de la saison. Jusque-là, le scénario se focalisait sur Alice qui semblait être la plus forte des deux sœurs. Mais le spectateur découvrira vite qu'il n'en est rien. Une fois chez les Peach, la jeune femme acceptera vite la vie de cette famille pas comme les autres, là ou Zoé est parvenue à résister à ses instincts malgré la tentation.
Alice ira même jusqu'à accepter le sacrifice d'une petite fille sans broncher, tout comme elle dévorera sans hésiter la chair du pauvre type venu la trouver après l'avoir poursuivi au téléphone pour lui demander de rembourser son prêt étudiant.  

 

happy-joseph-channel-zero-s3e6

 

"Tout, plutôt que de devenir folle" expliquera-t-elle à Zoé. Cette phrase définit parfaitement le personnage et sa course éperdue pour éviter une maladie qui finira pourtant par l'emporter. Pendant ce temps, une autre histoire se déroulera en parallèle, celle d'un des policiers de la ville, dont le chef n'est autre que son propre père, et qui va découvrir les sombres secrets de son géniteur, notamment ce qui le relie à la famille Peach. Personnellement, ce n'est pas la partie que je préfère, mais elle à la mérite d'expliquer l'inertie des policiers de la ville face à tous ces évènements étranges.
Il apparaît rapidement que Nick Antosca a parfaitement réussi son pari. Butcher's Block atteint un degré de folie rarement atteint à la télévision, tout du moins de mon point de vue. Entre les visions macabres, les scènes de cannibalisme, dont celle ou un homme se faire dévorer vivant dans la cellule d'une prison, ou même de l'auto-cannibalisme qui vous donnerait presque envie de devenir végétarien, les nains difformes, cette escalier semblant sorti de nulle part, la créature surgie du cerveau d'Alice et qui semble la poursuivre, le champ où sont cultivées des mains humaines, ou ce monstre caché derrière une porte rouge ; cette saison 3 de Channel Zero demeure un vrai festival de bizarrerie.

On y retrouve également la profondeur et l’approche plus psychologique des personnages et de leurs relations qui sont la marque de fabrique de la série depuis le début. Quant à l'interprétation, elle est parfaitement à la hauteur. Dominant le reste de la distribution, Rutger Hauer compose un personnage affichant un calme à toute épreuve, y compris lorsqu'il s'agit de découper une boîte crânienne, mais qui cache des intentions pas aussi bienveillantes qu'il veut le laisser paraître. Avec Butcher's Block, Nick Antosca démontre à quel point il demeure un scénariste à l'imagination fertile et, vu que la série a déjà été renouvelée pour une nouvelle saison, on peut se dire que le bonhomme n'a pas fini de nous faire cauchemarder.

Note : 16/20

 Titi70