Aujourd'hui, Cinéma Choc vous propose un billet un peu particulier, voire digressif. Récemment, le blog a fêté ses quatre années d'existence sur la Toile, au plus grand désarroi des cinéphiles avisés. Il était donc temps de consacrer un petit billet sur le site lui-même en termes d'anecdotes, de commentaires et de statistiques, entre autres.

En outre, le blog peut s'enhardir d'ériger le chiffre de 22 500 commentaires (environ), en sachant que 25 d'entre eux ont été réduits à l'état de spams. D'une façon générale, je suis contre la censure. Mais lorsqu'une personne écrit un commentaire pour émettre ou vanter les qualités d'un grand marabout extralucide, je ne vois pas trop l'intérêt, d'autant plus que ce n'est pas trop le lieu pour déblatérer ce genre d'ineptie. Pour le moment, Cinéma Choc n'a pas encore été confronté à cet internaute "cheval de Troie", qui vient semoncer et gourmander le blog pour ses piètres qualités.
D'une façon générale, je ne refuse pas le débat, même quand il devient houleux, et je peux accepter les saillies, rédhibitoires ou non, par ailleurs. Néanmoins, je dois avouer qu'une personne qui diffuserait à satiété des messages tels que "c'est nul", "bande d'incompétents", ou ce genre de sarcasme gratuit, serait probablement renvoyée, au bout d'un moment, dans les affres des spams et des oubliettes. Pourquoi ? Parce que ça ne fait justement pas avancer le débat, tout du moins, à mon sens. En sus, je rappelle que Cinéma Choc est un blog d'amateurs, et non un site professionnel, loin de là. 
A mon sens, s'acharner à ce point contre un site (ça prévaut encore davantage pour une personne, mais ceci est un autre débat), aussi incompétent soit-il, n'a aucun intérêt et finit par user un peu tout le monde (auteurs et commentateurs) sur la durée. Personnellement, je conçois un site ou un blog comme une plateforme de partage, plutôt que d'anathèmes. A ce sujet, il existe toute une pléthore de réseaux, de sites, de plateformes ou de blogs sur lesquels des contempteurs peuvent outrageusement déclamer, voire débiner toute leur bile. Toutefois, une fois ce diagnostic posé, cela pose tout de même la question de la liberté d'expression, liberté à laquelle, personnellement, je suis très attachée. Pour le reste, voici le top 10 des articles qui ont suscité le plus de commentaires :

1. Le top 100 des films trash, extrêmes et scandaleux : la sélection d'Inthemoodforgore : 525 commentaires
2. Most Disturbed Person On Planet Earth 2 (Thomas Extreme Cinemagore, 2014) : 132 commentaires
3. Snuff R73 (Clinton Teale, 2015) : 116 commentaires
4. Star Wars - Episode 7 : Le réveil de la force (J.J. Abrams, 2007) : 106 commentaires
5. Pain Gate : Scrum (2014, ?) : 90 commentaires
6. Gusomilk épisodes 1, 2, 3, 4 (2005 - 2010) : 85 commentaires
7. Vomit Enema Extasy (Tohjiro, 2009) : 79 commentaires
8. Genki Genki 21 (2009, ?) : 76 commentaires
9. Channel 309 (Marco Malattia, 2014) : 73 commentaires
10. La Loi du Marché (Stéphane Brizé, 2015) : 72 commentaires

En revanche, le nombre d'abonnés au blog n'est pas florissant et escompte, pour le moment, 15 fidèles affidés. Cinéma Choc tient aujourd'hui à les remercier pour leur probité. Cinéma Choc souhaite aussi féliciter les commentateurs réguliers ou occasionnels, ces derniers se reconnaîtront dans ses lignes. Même chose pour les "like" avec 167 "j'aime" à l'heure actuelle. Ces chiffres anémiques s'expliquent sans doute par le fait que Cinéma Choc reste relativement absent des réseaux sociaux. A contrario, le blog reste facilement repérable sur Google.
Il suffit de taper l'intitulé du blog et il apparaît en première ligne. Concernant le nombre de visites, le blog affiche une mine plutôt rayonnante en avoisinant - et même en dépassant allègrement - les 1 250 000 de "spectateurs" (si j'ose dire...). Chaque jour, le blog peut s'enorgueillir de recevoir plus d'un millier de visites, mais le chiffre reste erratique, variant d'un petit millier (parfois un peu moins), à plus de 7000 passages ! Pour trouver un film, je précise qu'il existe deux méthodes, la première et la plus courte est de se rendre dans la colonne de droite et dans la section "rechercher" (il suffit juste de taper l'intitulé du film...) ; la seconde consiste à vous rendre dans l'index des films - toujours dans la colonne de droite - et de cliquer sur le film qui vous intéresse.

Pour conclure, sur les 1950 billets (environ...) publiés, il reste encore des chroniques à zéro commentaire, dont voici la liste, pour ceux et celles qui auraient la témérité - presque condescendante - de les commenter :

A des millions de kilomètres de la Terre 
Alien War

Amazonia - L'esclave blonde

American Warrior 

August's Underground Penance 

Bait
Banned from television - Prison Files
 
Bloodsport 2, Bloodsport 3

Bound to vengeance - Reversal

B.T.K.
 
Bubbles Galore

The Butcher - 2007 

Cannibal Ferox 2
Cannibalis, au pays de l'exorcisme

Captivity

Chair pour Frankenstein

Cockneys Vs Zombies

Contamination - 1980 

Darkman 3
Death Note 2 - The Last Name

The death of Superman

Le déclin de l'Empire Américain

The Demented - Infection

Le Dentiste 2

Dominion - Prequel to the Exorcist 

L'école de tous les dangers - Fortress
End of the Line - Le terminus de l'horreur

Epouvante sur New York

The Exterminator, Exterminator 2 

Extraterrestrial
 
Extremities

Faces of gore
Le fils de Frankenstein

Frankenstein's Army
 

Grave Encounters
Guinea Pig - Mermaid in a manhole

Histoire de la boxe
Histoires fantastiques de l'arbre mère

Holocauste

I love snuff
I'll never die alone
 
L'inévitable catastrophe

Ip Man 3

Jack Johnson - Le champion qui divisa l'Amérique
Jack le tueur de géants
- 1962 
Jetons les livres, sortons dans la rue
Le jeune hitlérien Quex
 
Le jour des morts - Day of the dead

Kickboxer Retaliation
Kingdom Come
- 2011 

The last house in the woods
The last winter

Leatherface - Massacre à la tronçonneuse 3

Mad monkey kung-fu
Massacre à la tronçonneuse : la nouvelle génération

Massacre au camp d'été 2

Mortelle St-Valentin

My friend Dahmer

Night of the living Deb
The Nightmare
- 2015 
No one lives
Les nouveaux barbares

Open Water 3 : cage dive

Paranormal Activity 3
Pernicious

Phone
- 2002 
La Planète Fantôme

Poltergeist 3

Pornocratie : les nouvelles multinationales du sexe

Quand Hitler faisait son cinéma
Quarentine 2 : Terminal - En Quarantaine 2

Le quatrième homme
- 1983 
The Quiet Earth - Le dernier survivant

Ray Harryhausen, le titan des effets spéciaux
Le Rite
- 2011 
Robocop - La Série
Robowar
- 1988 
Les rothschilds 

Scènes de chasse en Bavière
Serial Killers
- 1996
Slow torture puke chamber
Splinter
Superman 3, Superman 4

Terence Fisher, le roi de la Hammer
Terreur extraterrestre
Texas Chainsaw 3D
The tribe, l'île de la terreur

Ultra Vixens
Un seul deviendra invincible 2 - Dernier round
Une virée en enfer 2

V - la série, saison 2 (2011)
Vendredi 13 - chapitre 3 : meurtres en 3 dimensions
Vendredi 13 - chapitre 6 : Jason le mort-vivant
Violent Shit - The Movie (2015)
Viral - 2016
Vomit Gore 4

The Walking Dead - Saison 7, The Walking Dead - Saison 8

Les 6 épreuves de la mort
Le 7e voyage de Sinbad
12 jours de terreur - Panique à New Jersey
2001 Maniacs