30 décembre 2020

Clap de fin pour Cinéma Choc

Oui, c’est la fin… La fin de Cinéma Choc. Il était temps ? Oui, sans doute. Tout au long de ses chroniques et de ses pérégrinations, le blog aura tenté de vous faire partager sa dilection pour le noble et Septième Art avec, il est vrai, une appétence pour les films chocs et obscurs. Je tiens donc à remercier tous les auteurs qui ont contribué à façonner le site par leur plume avisée, que ce soit Vince, Titi ou encore Cinemadreamer. Evidemment, je tenais aussi à écrire un petit mot pour Inthemoodforgore. Grâce à lui, le blog a pu... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 15:00 - - Commentaires [80] - Permalien [#]
Tags : ,

28 décembre 2020

Retour sur le giallo

Après avoir offert un billet d'honneur à la Nouvelle Vague japonaise, il aurait été mal venu de ma part de ne pas en faire un aussi à un autre qui vous aura cassé les pieds jusqu'au bout. Ceux qui ont développé un SSPT (syndrome de stress post-traumatique) sauront qu'il s'agit là bel et bien du giallo. Un genre qui a suscité les ferveurs de Cinéma Choc depuis ses débuts et qui a pris une envolée de chroniques ces derniers mois pour le plus grand bonheur (ou malheur) de nos lecteurs. A ma grande surprise, le total (49 films) se trouve... [Lire la suite]
24 décembre 2020

Retour sur la Nouvelle Vague japonaise

Que vous soyez lecteurs assidus ou occasionnels, la chose ne vous aura pas échappé que Cinéma Choc s'est pris d'une affection toute particulière pour un courant autant méconnu que mésestimé qui est *roulement de tambours* la Nouvelle Vague japonaise. Rassurez-vous, je ne vous torturerai pas une énième fois en procédant à une exégèse de ce pan capital du cinéma nippon. La myriade de chroniques passées a déjà suffisamment bien ancré cela dans votre esprit, pour peu que vous lisiez encore l'habituelle introduction. Et face à une telle... [Lire la suite]
Posté par taratata2 à 14:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 novembre 2020

La Nuit du Chasseur (L'ombre du mal)

  Genre : inclassableAnnée : 1955Durée : 1h33 Synopsis : Un prêcheur inquiétant poursuit dans l'Amérique rurale deux enfants dont le père vient d'être condamné pour vol et meurtre. Avant son incarcération, le père leur avait confié dix mille dollars, dont ils ne doivent révéler l'existence à personne. Pourchassés sans pitié par ce pasteur psychopathe et abandonnés à eux-mêmes, les enfants se lancent sur les routes.   La critique : Charles Laughton est surtout connu en tant qu'acteur du noble... [Lire la suite]
08 novembre 2020

Scum (Un seul mot d'ordre : Survivre !)

ANNEE : 1979 GENRE : DRAME PSYCHOLOGIQUE Durée : 1h38   Synopsis : TROIS JEUNES ARRIVENT DANS UNE MAISON DE REDRESSEMENT OU LA VIE ET LES METHODES SONT LOIN D'ETRE TENDRES. UN SEUL MOT D'ORDRE DANS CET ENDROIT : SURVIVRE. La critique : Attention, film choc. Drame très dur et parfois révoltant à la limite du documentaire, Scum nous plonge dans un centre pour mineurs dont les règles et le quotidien sont en tout point semblable à la prison, violence omniprésente comprise. C'est là que sont envoyés... [Lire la suite]
19 octobre 2020

SCHOCK CINEMA, LE BEST OF by CLINTMATTEI (POURQUOI LE MONDE EXISTE-T-IL ?)

  Certes, la question reste hautement ontologique et nombre de physiciens reconnus, de philosophes depuis ARISTOTE se sont risqués à impulser quelques embryons de réponses. Ils ont tour à tour systématiquement échoué, tombant platoniquement dans un néant lui aussi inexpliqué. D’ailleurs, s’il m’est permis de néantiser mon propos, qu’en est-il de la définition de ce néant ? Un vide ? Un zéro absolu ? Mais le zéro est un concept hindou qui fut repris dans les pays arabes, puis par les européens et ainsi les... [Lire la suite]
Posté par clintmattei à 15:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

01 septembre 2020

Prochainement sur Cinéma Choc

Comme l'indique le titre de ce nouvel article, voici sans plus attendre les films à venir dans les prochains jours, prochaines semaines et prochains mois sur Cinéma Choc. Pour chaque film, j'ai précisé quel serait l'intitulé de la chronique entre parenthèses. Et je propose une nouvelle formule en subdivisant les chroniques par auteur, donc Taratata et moi-même.   Les chroniques de Taratata :   L'Appel de la Chair (Revisite du Jardin Extraordinaire)Assassinat - 1964 (Dans les derniers temps du... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 juillet 2020

Prochainement sur Cinéma Choc

Comme l'indique le titre de ce nouvel article, voici sans plus attendre les films à venir dans les prochains jours, prochaines semaines et prochains mois sur Cinéma Choc. Pour chaque film, j'ai précisé quel serait l'intitulé de la chronique entre parenthèses. Et je propose une nouvelle formule en subdivisant les chroniques par auteur, donc Taratata et moi-même.   Les chroniques de Taratata :   L'Appel de la Chair (Revisite du Jardin Extraordinaire)Assassinat - 1964 (Dans les derniers temps du Shogunat)L'Autre -... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 14:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 juin 2020

Prochainement sur Cinéma Choc

Comme l'indique le titre de ce nouvel article, voici sans plus attendre les films à venir dans les prochains jours, prochaines semaines et prochains mois sur Cinéma Choc. Pour chaque film, j'ai précisé quel serait l'intitulé de la chronique entre parenthèses. Et je propose une nouvelle formule en subdivisant les chroniques par auteur, donc Taratata et moi-même.   Les chroniques de Taratata : The Age of Shadows ("On a beau avoir menti, on a une seule patrie")L'Autre - 1972 (Envole-toi petit faucon pèlerin) Bad Guy... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 14:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 juin 2020

Banned From Television (Toute la violence du monde...)

Genre : shockumentary, trash, documentaire, "Mondo" (interdit aux - 18 ans)Année : 1998Durée : 1h24 Synopsis : Des Etats-Unis à la Colombie, en passant par la Russie, le Libéria ou encore la Corée du Sud, Banned From Television montre des images et des séquences provenant de vidéos amateurs ou de caméras de surveillance que vous ne verrez jamais à la télévision, pour cause de violence et de censure.  La critique : Oui, je sais ce que vous devez penser, gloser, pérorer et pontifier... Encore un... [Lire la suite]