04 janvier 2019

La Grande Bouffe : le scandale lors du festival de Cannes 1973

Aujourd'hui, Cinéma Choc vous propose de revenir sur l'un des films scandales du festival de Cannes, j'ai nommé La Grande Bouffe (Marco Ferreri, 1973), à travers une vidéo publiée par Ina Culture et disponible sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=Hns2mF2RGNA

04 octobre 2017

Themroc (Rrrrrr !!!)

Genre : comédie dramatique, trash, inclassable (interdit aux -16 ans avec avertissement)Année : 1973Durée : 1h46 Synopsis : Themroc, un vieux garçon et peintre en bâtiment modèle, mène une existence monotone entre une mère castratrice et une soeur qu'il désire en secret. Un jour, son patron le licencie pour une raison futile. Tel une bête sauvage, il entre dans une rage folle, quitte son travail et se cloître chez lui. Dès lors, il transforme son logement en tanière et adopte le mode de vie d'un homme des cavernes. Son étrange... [Lire la suite]
25 avril 2017

La Grande Bouffe (Manger, manger, manger, manger...)

  Genre : drame (interdit aux - 18 ans lors de sa sortie en France)Année : 1973Durée : 2h05 Synopsis : Quatre amis gourmets et gourmands s'enferment tout un week-end à la campagne et organisent une "bouffe" gigantesque. La critique : Si la carrière cinématographique de Marco Ferreri débute dès la fin des années 1950 (L'Appartement en 1959), le réalisateur connaît réellement son apogée vers le milieu des années 1960. Son sujet de prédilection ? Un capitalisme spécieux et pernicieux qui se... [Lire la suite]
18 décembre 2015

Le Prix du Danger (Running man)

  Genre : action, anticipation (interdit aux - 12 ans)Année : 1982Durée : 1h40 Synopsis : Dans une société futuriste, "le prix du danger" est le nouveau jeu d'une chaine de télévision. Un homme doit rejoindre un endroit secret en évitant cinq hommes venus pour le tuer. S'il réussit, il empoche beaucoup d'argent, mais François Jacquemard, nouveau participant, réalise très vite que le jeu est truqué.  La critique : C'est à partir de 1975 qu'Yves Boisset devient célèbre dans le cinéma français avec... [Lire la suite]