30 septembre 2020

Journal d'un voleur de Shinjuku (La liberté est nôtre)

Genre : Comédie dramatique, expérimental, inclassable (pas d'interdiction mais...) Année : 1969 Durée : 1h36   Synopsis : Birdie, étudiant, passe son temps à voler des livres. Il est bien­tôt rejoint par Umeko. Les amants com­men­cent à voler des livres ensem­ble... Hommage d'Ôshima à cet épicentre de la culture et des pro­tes­ta­tions socia­les que fut le quar­tier de Shinjuku, dans un film emblé­ma­ti­que de la scène artis­ti­que japo­naise de l'époque.   La critique : "Il n'a pas encore fini celui-là de nous... [Lire la suite]

24 septembre 2020

Les Plaisirs de la Chair (L'homme qui valait 30 millions de yens)

Genre : Drame social Année : 1965 Durée : 1h30   Synopsis : Devenu assassin pour venger Shoko, la femme qu'il aime en secret, Wakizaka doit accepter le marché que lui propose l'unique témoin du meurtre, un fonctionnaire coupable d'avoir détourné 30 millions de yens : garder le butin jusqu'à sa sortie de prison. Mais Shoko s'est mariée avec un autre, et Wakizaka décide un jour de dépenser tout l'argent en un an, puis de se suicider.   La critique : Certains contempteurs me trouveront sans doute sadique d'avoir... [Lire la suite]
14 septembre 2020

Nuit et Brouillard au Japon (La page n'est toujours pas tournée)

Genre : Drame social Année : 1960 Durée : 1h47   Synopsis : Automne 1960. On célèbre le mariage de deux jeunes étudiants appartenant chacun à un mouvement politique différent. Pour le professeur Udagawa, qui fait le discours d'ouverture de la rentrée, c'est le symbole de la réconciliation de deux générations. Les invités étudiants et militants commentent ce point de vue, les générations et les avis se confrontent avec une hargne grandissante.   La critique : La pause fut de très courte durée puisque nous tous (ou... [Lire la suite]
12 septembre 2020

Contes Cruels de la Jeunesse (A notre jeunesse perdue)

Genre : Drame social Année : 1960 Durée : 1h36   Synopsis : Makoto, adolescente un peu perdue, fait la connaissance de Kiyoshi, jeune homme sans foi ni loi. Elle quitte sa famille pour le suivre.   La critique : Déjà de retour dans les colonnes éparses de Cinéma Choc, je pressens un engouement de taille dans vos coeurs à vous les (mal)chanceux qui nous suivent depuis un moment. Comme vous avez pu, tristement ou non, le constater, mon travail actuel de chroniqueur en confinement au bord de la crise de nerfs se... [Lire la suite]
08 septembre 2020

Le Piège - 1961 (Ce monde est un enfer)

Genre : Thriller, drame  Année : 1961 Durée : 1h45   Synopsis : En 1945, au Japon, un pilote américain noir dont l'avion vient de s'écraser est recueilli par des paysans dans un village de montagne. Il est d'abord maintenu en captivité avant de devenir le "gibier d'élevage" du titre, considéré comme une bête humaine par les villageois.   La critique : Oui... Vous pouvez me tancer, me jeter des tomates trop mûres et des oeufs pourris et maudire mes rétrospectives d'une taille que vous devez juger indécente pour... [Lire la suite]
23 août 2020

Le Petit Garçon (Le salut vient de la galaxie d'Andromède)

Genre : Drame social Année : 1969 Durée : 1h37   Synopsis : Une famille pauvre a trouvé un moyen de s'enrichir en mettant sur pied une escroquerie : simuler un accident de la circulation entre un piéton et une voiture puis négocier un arrangement à l'amiable avec le conducteur contre de l'argent. Agé de 10 ans, Toshio est jugé suffisamment grand par son père pour participer à cette arnaque. Accompagné de son petit frère de 4 ans, le garçon est contraint de se jeter sous les roues des voitures.   La critique : ... [Lire la suite]

11 août 2020

L'Obsédé en plein jour (Je suis un violeur, et alors ?)

Genre : Drame social, thriller (interdit aux - 12 ans) Année : 1966 Durée : 1h39   Synopsis :  Venue de la campagne, Shino Shinozaki travaille désormais à Kobe comme domestique. Lorsque sa patronne est violée et assassinée sous son propre toit par Eisuke Oyamada, un ami d'enfance de Shino, celle-ci se souvient des événements de jadis.   La critique : Il y a bien longtemps que vous n'aviez plus eu affaire au cinéma japonais en ma personne. Votre déception était très certainement de mise mais je suis là pour... [Lire la suite]
08 juillet 2020

L'Enterrement du Soleil (Le soleil s'est couché à jamais dans le coeur des hommes)

Genre : Drame social Année : 1960 Durée : 1h27   Synopsis : Aux portes d'Osaka, ville industrielle, dans un bidonville ou sévissent misère et violence, une jeune femme s'occupe de postes médicaux clandestins ou chômeurs et miséreux vendent leur sang pour survivre. Hanako va être le témoin de crimes et du désespoir qui règnent jusqu'au drame final.   La critique : Au risque de générer un sentiment de frustration chez vous, lassés par tant d'obstination dans mes modestes rétrospectives (au nombre de 4 actuellement,... [Lire la suite]
11 juin 2020

A Propos des Chansons Paillardes au Japon (Japan Pie)

Genre : Comédie dramatique Année : 1967 Durée : 1h40   Synopsis : Alors que le gouvernement japonais vient de rétablir le " jour de la fondation de l'Empire ", abrogé après-guerre pour ses connotations nationalistes, Nakamura, Ueda, Maruyama et Hiroi passent à Tokyo leurs examens d'entrée aux grandes universités. Tous pourtant ne pensent qu'à une chose : le sexe. Ils partent ainsi à la recherche d'une jeune fille dont ils ne connaissent que le numéro d'examen. Mais ils croisent le chemin d'un professeur d'université,... [Lire la suite]
18 mai 2020

La Pendaison (R comme rescapé)

Genre : Drame, policier Année : 1968 Durée : 1h57   Synopsis : Suite à l’échec de sa pendaison et son amnésie conséquente, R., condamné pour un double meurtre et viol, doit revivre son procès et son exécution.   La critique : Taratata et le cinéma japonais, c'est une grande histoire d'amour ! Telle est l'observation que vous avez pu en conclure depuis que vous suivez mes chroniques rédigées avec passion. Pourtant, il sied de vous rappeler que mes débuts furent empreints de crainte et de circonspection car oui, à... [Lire la suite]