22 mai 2018

Le Décaméron (Les voies du pratiquant sont pénétrables)

Genre : Comédie dramatique (interdit aux - 16 ans) Année : 1971 Durée : 1h50   Synopsis : Un film composé de huit sketches adaptés des fameux contes paillards de Boccace. Les protagonistes sont :Un jeune marchand qui aide des voleurs à piller la tombe d'un cardinal, un bûcheron qui tente de se faire engager comme jardinier dans une communauté de religieuses, une femme infidèle qui cherche à dissimuler à son mari la présence de son amant, un libertin qui abuse d'un innocent moine, deux jeunes gens surpris par le père de... [Lire la suite]

28 octobre 2017

Théorème ("Visitor Q")

Genre : Drame (interdit aux - 16 ans) Année : 1968 Durée : 1h34   Synopsis : Un jeune homme d'une étrange beauté s'introduit dans une famille bourgeoise. Le père, la mère, le fils et la fille succombent à son charme. Son départ impromptu ébranle tous les membres de la famille.   La critique : Après m'être attaqué à une oeuvre pour le moins radicale d'un des mauvais enfants du cinéma italien, en la personne d'Alberto Cavallone, revenons au principal mauvais enfant s'étant forgé une réputation en béton armé dans le... [Lire la suite]
15 mars 2017

Porcherie (Un avant-goût de Salo)

Genre : Drame, inclassable (interdit aux -16 ans) Année : 1969 Durée : 1h35   Synopsis : L'histoire de plusieurs jeunes gens prise à des époques différentes: le Moyen-Age et l'Allemagne contemporaine.   La critique : Ah le cinéma italien, synonyme de raffinement, d'esthétisme et de romances à la fois flamboyantes et déchirantes où les gentlemen courtisaient les splendides femmes italiennes, ou encore moult drames sociaux, et tout cela mis en scène par des réalisateurs entrés au panthéon du cinéma tels Fellini,... [Lire la suite]
04 juin 2015

Salo Ou les 120 Journées de Sodome (Le film testament de Pasolini)

Genre : drame (interdit aux - 16 ans)Année : 1975Durée : 1h55 Synopsis : Durant la République fasciste de Salo, quatre seigneurs élaborent un règlement pervers et sélectionnent huit représentants des deux sexes, qui deviendront les victimes de leurs pratiques les plus dégradantes. Ils s'enferment dans une villa afin d'y passer 120 journées en respectant les règles de leur code terrifiant. La critique : A l'origine, Salo ou les 120 journées de Sodome, réalisé par Pier Paolo Pasolini en 1975, est la libre... [Lire la suite]