17 mars 2019

Vibroboy ("Parlez-moi d'amour, redites-moi des choses tendres")

Genre : Comédie horrifique, fantastique, expérimental (interdit aux - 16 ans) Année : 1994 Durée : 30 min   Synopsis : Francesca dérobe au fin fond du Mexique une statue aztèque. De retour en France, elle laisse provisoirement l'encombrant objet à son amie Brigitte. Mais celle-ci est mariée à une brute patentée, Léon, qui brise la statue, provoquant en lui la réincarnation de Vibroboy, super-héros névrotique doublé d'un maniaque sexuel techno-primitif.   La critique : Je ne m'étendrai pas, une fois de... [Lire la suite]

10 janvier 2019

Homicide Is A Form of Art (Quand c'est moche, c'est moche !)

Genre : Horreur, gore, trash, extrême (interdit aux - 18 ans) Année : 2004 Durée : 13 éprouvantes minutes   Synopsis : Dans un bois, sous fond de plusieurs musiques de type techno hardcore, plusieurs personnages, masculins et féminins, affublés de masque, torturent et mutilent leurs comparses.   La critique : Lors de ma découverte du blog à la retraite, Naveton Cinéma, j'ai pu m'enorgueillir d'enrichir ma culture cinématographique encore assez maigre de l'époque, par le biais de pellicules issues de la... [Lire la suite]
08 janvier 2019

Opus Hominis (Abattoir, désespoir)

Genre : Drame, horreur, trash, expérimental (interdit aux - 18 ans) Année : 1998 Durée : 12 min   Synopsis : Dans une ferme de la campagne allemande, c'est le départ pour une vache de quitter son enclos à destination de l'abattoir où elle y finira sa vie pour se retrouver sur les étalages des boucheries.   La critique : Il y a de ça quelques jours, je décidais de relever un nouveau défi qui fut de chroniquer un film de l'une des égéries du cinéma trash actuel : Marian Dora. Un allemand qui a su, à force de ténacité... [Lire la suite]
29 décembre 2018

Cadavericon (Les noces funèbres de Marian Dora)

Genre : Drame, horreur, trash, expérimental (interdit aux -18 ans) Année : 2002 Durée : 12 min   Synopsis : Une voiture roule le long d'une route isolée. Un plan sur la photo d'un homme souriant dans un cadre. La voiture s'arrête lentement. Le contact est coupé, suivi du cadre tombant et se brisant par terre. L'instant d'après, c'est la préparation d'un mort pour ses funérailles. Un repos éternel l'attend.    La critique : Il est vrai que depuis la création de Cinéma Choc, une fracture en mon innocence s'est... [Lire la suite]
26 décembre 2018

Bloody As Morgue Hell (Petite pige nécrophile pour Inthemood)

Genre : necro porn, trash, hardcore (interdit aux -18 ans/ - 21 ans selon les pays)Année : 2011Durée : 28 minutes (deleted scenes version) Synopsis : Dans la lignée de son abjecte franchise Deadly Interrogation, le producteur et réalisateur John Marshall récidive avec ce court-métrage qui outrepasse allègrement les limites de l'admissibilité. Au programme, du sexe explicite post mortem et une humiliation avilissante de cadavre. Attention, ça va piquer les rétines ! La critique : Avouez que vous n'y croyiez plus. Et... [Lire la suite]
04 décembre 2018

The ABCs Of Death (L'alphabet élégiaque de la mort)

Genre : horreur, gore, trash (interdit aux - 16 ans)Année : 2012Durée : 2h03 Synopsis : 26 réalisateurs, 26 façons de mourir. 26 cinéastes proposent 26 courts métrages horrifiques, développés à partir de chacune des 26 lettres de l'alphabet.  La critique : Il serait sans doute un peu ridicule de recenser tous les films d'horreur qui traitent, avec peu ou prou de finauderie, la thématique de la mort, une dialectique peu enjouée, il faut bien le reconnaître... Les thuriféraires du cinéma trash en général et... [Lire la suite]

31 octobre 2018

Le Cinéma des Ruines (L'élégie de la contre-culture)

Genre : Inclassable, expérimental Année : 2010 Durée : 1h23   Synopsis : Le Cinéma des Ruines nous convie à explorer le travail du cinéaste canadien Solomon Nagler par le biais de l'ensemble de son travail cinématographique récent. A travers huit court-métrages subliminaux, c'est un voyage vers d'autres contrées où se pose notre interrogation sur notre propre définition du cinéma. Cette anthologie sortie directement du mythique ICPCE nous renvoie vers notre propre conscience du Septième Art et notre introspection quant à... [Lire la suite]
14 août 2018

Le Voyage dans la Lune (Georges Méliès, le prestidigitateur du Septième Art)

Genre : science-fictionAnnée : 1902Durée : 16 minutes Synopsis : Le professeur Barbenfouillis et six autres savants s'organisent pour une expédition sur la lune...              La critique : Tout d'abord illusionniste, Georges Méliès devient, suite à un leg, l'heureux propriétaire du théâtre Robert-Houdin (Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Méliès) et poursuit corrélativement ses activités de prestidigitateur, son violon d'Ingres (si j'ose dire...). En 1895, il... [Lire la suite]
04 août 2018

Exercices Spirituels (Comme une pointe d'expérimental dans le cinéma belge)

Genre : Inclassable, expérimental (interdiction non mentionnée) Année : 1984 - 1998 Durée : 3h   Synopsis : A travers 10 court-métrages tous plus expérimentaux les uns que les autres, Olivier Smolders nous convie à son cinéma suscitant l'introspection mentale du spectateur face aux réflexions tourmentées sur la nature de l'homme et sur sa perception face au monde. Dans un but spirituel, il tente d'élever son art pour interroger, interpeller.   La critique : Tout juste sorti de la titanesque anthologie made in... [Lire la suite]
08 juillet 2018

Contre-Oeil (Alors... Hum... Comment dire ?...)

    Genre : Inclassable, expérimental (interdiction non mentionnée) Année : 2011 Durée : 4h28   Synopsis : ICPCE présente Contre-Oeil, anthologie sur 3 DVD de films expérimentaux et d'art vidéo canadiens et québécois réalisés entre 1960 et 2011. Des réfractions surréalistes jusqu'aux factions punk et dissidentes, l'anthologie regroupe un ensemble singulier d'oeuvres filmiques d'avant-gardes. Court-circuitant les époques, les frontières et les médiums, l'expérience de visionnement valorise une expérience... [Lire la suite]